Écoute le dernier épisode du podcast ici
Qui est Gaïa Devenir Entrepreneure Spirituelle Éveil Spirituel Évènements Podcast Blog Rejoindre la communauté sacrée Connexion Membre

Paroles de femme médecine

Si tu viens à moi en tant que victime, je ne te guérirai pas.

Mais si tu ouvres ton coeur pour que je t’accompagne dans ta transformation…alors...

Je trouverai le courage de marcher avec toi à travers ta souffrance, tes désespoirs et tes douleurs.

Je danserai autour du feu avec toi afin que tu te défasses de tout ce qui ne t’appartient plus.

Je te ferai marcher pieds nus pour te rappeler les sensations de notre Terre Mère Gaïa et ta connexion au Tout.

Je te donnerai des thés préparés d’herbes simples afin que tu vomisses la colère et les ténèbres en toi.

Je t’inviterai à te coucher dans l’herbe avec moi afin de lever les yeux au ciel. Afin de te rappeler que nous sommes si petites dans cet Univers si grand et que tout est éphémère.

Par la suite, je soufflerai.

Je soufflerai sur tes mains pour détruire les liens qui t’empêchent de créer et de laisser aller ta magie.

Je soufflerai sur ton dos pour enlever toutes les lourdeurs qui t’empêchent de te tenir debout.

Je soufflerai sur ton troisième oeil pour que tu vois avec clarté et perspective afin de ne pas rester prise dans tes vieux souvenirs qui te font répéter le même comportement.

Je soufflerai sur ta gorge pour libérer les nœuds qui ne te laissent pas t’exprimer.

Je soufflerai sur ton coeur pour le faire battre encore plus fort et plus vite. Pour que les vibrations d’amour soient si fortes qu’on peut les entendre à des kilomètres à la ronde.

Je soufflerai sur la fumée du feu pour qu’elle puisse brûler les attachements et l’amour qui continuent de te freiner dans tes élans bienveillants.

Je soufflerai sur ton cœur pour te réchauffer, pour raviver ton désir de ressentir, de créer et de recommencer.

Et puis tu vomiras. Tu vomiras tout ce venin qui coulait dans tes veines depuis trop longtemps.

Après avoir vomi, tu pleureras comme jamais.

D’un pleur libérateur et puissant qui te redonnera cette confiance en toi et te rappellera de la Source.

Des larmes salées comme la mer te rappelleront ta transparence, ton mouvement, tes profondeurs et ta force.

Puis après avoir déversé ces dernières larmes de victime, tu dormiras.

Et je te laisserai te reposer.

Et quand tu te réveilleras, tu seras renouvelée.

Car tu auras toi-même fait le travail. Celui de te responsabiliser et de lâcher prise.

Et tu verras dans mes yeux ta propre lumière.

Et tu te rappelleras que nous sommes UN.

Que ta peine est la mienne, que ta souffrance aussi.

Que ce que j’ai pu t’offrir en t’accompagnant m’a aussi été offert auparavant, alors que le venin coulait en moi.

Et je saurai, à cet instant que ta transformation est bien ancrée et que la mienne se poursuit à tes côtés.


Con amor, 
Gaïa

Close

Tous les outils que tu as besoin pour structurer ton entreprise spirituelle avec succès