Écoute le dernier épisode du podcast ici
Qui est Gaïa Devenir Entrepreneure Spirituelle Éveil Spirituel Podcast Blog Répertoire Rejoindre la communauté sacrée Connexion Membre

LE LÂCHER-PRISE: DOULOUREUX ET ESSENTIEL POUR S'ÉLEVER EN AMOUR

LE LÂCHER-PRISE: DOULOUREUX ET ESSENTIEL POUR S'ÉLEVER EN AMOUR


Lâcher prise et se détacher fait mal. Très mal même parfois.
 
 
Car on "croit" qu'il faut abandonner et laisser aller.
 
 
Et cette douleur est mentale, cette souffrance est bien souvent nourrie par l'ego qui a peur de "ce qui viendra après". Car il ne le connait pas encore.
 
 
C'est la zone de l'inconnu. Celle qui n'est pas confortable à première vue.
 
 
L'égo qui s'est rattaché a une croyance bien enracinée qui nous fait sentir la perte et/ou l'abandon d'une possession qui bien souvent est illusoire.
 
 
La possession d'une relation...qui parfois est plutôt toxique et nous coupe les ailes.
 
 
Mais la peur de l'inconnu nous retient. Ce qu'on appelle la zone de confort qui, bien souvent, n'est pas du tout confortable. Elle est simplement connue.
 
 
Le lâcher prise, c'est l'âme qui parle. C'est cette voix qu'on choisit enfin d'écouter.
 
 
C'est l'éveil.
C'est le changement de perception.
C'est la clarté de vision qui s'offre à nous.
 
 
C'est un cadeau qui nous fait peur à déballer mais qui contient le plus beau des outils.


 
 
L'attachement est le plus puissant de tous les contrôleurs. Il nous ancre dans un présent absent.
 
 
Le lâcher-prise, lui, nous maintient dans le moment présent.


Ici et maintenant.


Car il nous rassure que quoi qu'il arrive, TOUT EST PARFAIT.


Qu'on laisse aller la personne, la situation, l'événement, l'émotion.
Ça sera pour le mieux.
 
 
Parce que jusqu'à présent, on nous a appris qu'on ÉTAIT QUELQU'UN si on avait des possessions, si on faisait partie d'un groupe (même si tout ceci est illusoire), si on avait plus et plus et plus encore.
 
 
On a oublié de rajouter aussi que plus on possède, plus on a tendance à devenir esclave parfois.
 
 
Comme le disait Frida Kahlo: «Il est inutile que l'imagination ait des ailes, si le cœur est une cage."
 
 
C'est pourquoi je crois fermement que l'indépendance affective est le plus beau cadeau qu'on puisse s'offrir, à soi-même et à son entourage.
 
 
Le détachement, c'est savoir apprécier et aimer sans sentir le besoin de s'approprier.
 
 
Le lâcher prise, c'est se redonner sa propre liberté d'être, de sentir et d'agir.
 
 
Le détachement, c'est savoir se détacher des choses et des gens qui nous amènent dans une énergie basse avec facilité.


Car on a la certitude que rien ne "quitte" notre vie à moins que ce soit remplacé par quelque chose de mieux.
 
 
 
Con amor,
 
Close

Je souhaite encore plus de clarté face à mon chemin de vie, Gaïa!