Écoute le dernier épisode du podcast ici
Qui est Gaïa Devenir Entrepreneure Spirituelle Éveil Spirituel Évènements Podcast Momentum™ Rejoindre la communauté sacrée Connexion Membre

On se donne congé de pression spirituelle le temps d'un instant?

Tu n'es pas assez connectée avec ton féminin sacré

Ni ton masculin, du coup. Il est complètement frustré.

Tu n'as pas assez de formation pour être légitime

Tu ne fais pas assez de méditation dans la nature. 

Tu devrais manger végé et bio et prendre des photos de tes rituels.

Tu n'es pas assez ancrée car tu te cherches sans cesse dans les autres.

Tu n'as pas d'autel et/ou d'espace sacré alors c'est manquant un peu. 

Tu n'es pas assez connectée car tu ne parles pas le langage extraterrestre

Et puis tu ne communiques pas avec les animaux.

Et tu n'as pas encore reconnu que tu es une starseed

Et tu ne reçois pas de message de guidance à passer aux autres. 

Tu n'es pas vraiment légitime d'accompagner les autres car tu n'as pas assez vécu. 

En fait, tu n'as pas acquis assez de sagesse alors qui es-tu pour guider les autres.

Tu es encore dans tes blessures alors tu ne peux pas donner de conseils. 

Tu n'es pas assez spirituelle car tu es dans le jugement

Tu n'as pas fait ton shadow work alors tu n'es pas assez dans ta lumière

Ton journaling est plus puissant les soir de nouvelle lune..quoi? Tu ne fais pas de journaling?

ET SI TU FOUTAIS TOUT ÇA À LA POUBELLE POUR UN INSTANT

 

Et si tu te sortais de ce nouveau moule qui s'est formé dans les dernières années? 

On se donne CONGÉ DE PRESSION SPIRITUELLE le temps d’un instant?

 

J'ai remarqué toute la pression qui peut ÉTOUFFER la source, la vraie, de notre engagement envers Soi et envers l'Autre. 

Parce que pour moi, le cheminement spirituel, c'est se DÉFAIRE du superflu, des masques, des "JE DOIS", des protocoles, des lignes directrices

C'est d'apprendre à vivre dans la non-structure en apprenant à être confortable. (mon humble opinion)

J'adore les rituels, je suis curieuse, je donne et participe à des ateliers et je continue d'apprendre sur MOI. Tout ce que j'ai mentionné au début de ce mail fait aussi partie de ma vie... en quelque sorte. 

Par contre, la vraie question à se poser est: "est-ce que je le fais pour MOI ou est-ce que je le fais parce qu'inconsciemment j'ai une pression "spirituelle" de faire partie de ou parce-que je ne me sens pas assez..."

Se défaire - pas en rajouter. 

Retourner au JE SUIS sans avoir besoin d'étiquettes pour se définir.

Un cheminement ardu mais plaisant à la fois.  

C'est un chemin ardu et plaisant à la fois mais qui change tout. 

Je sais que mes propos vont certainement bousculer certaines . Quoique ça reste mon humble opinion, j'ai choisi de mettre en "lumière" mes pensées et les propos recueillis des femmes médecine autour de moi. 

En toute sororité et en transparence. 

Car pour moi, la sororité, c'est ce genre de message aussi.

C'est de (re)trouver des femmes avec qui tu peux être dans toute ta splendeur de "starchild" qui prend des bulles à l'occasion.

C'est de pouvoir ouvrir cet "espace sacré" d’expulsion et/ou d'overdose de spiritualisme mainstream. (hello je le fais à l'occasion quand j'ai la pression spirituelle qui se pointe!)

C'est d'être cette femme qui repositionne la couronne de sa soeur-cière sans ressentir le besoin de dire aux autres qu'elle était de travers. 

Être Soi en prenant un "cacao" et en disant des conneries pour libérer le trop-plein de stress et de pression spirituelle qu'on s'est mises inconsciemment dans les dernières semaines.

Les deux pieds sur Terre. 

Et là, je veux pas dire qu'on arrête notre RETOUR À SOI, qu'on arrête d'apprendre ou qu'on arrête tout ce qui nous fait plaisir. 

Mais oui, on met à la poubelle la pression qu'on se met qui va avec!

Être curieuse et apprendre comment faire un site web ou comment utiliser la magie de la médecine du loup, c'est parfait mais le faire avec une pression qui nous fait perdre la JOIE dans le processus, ça va pas. 

Absorber des informations qui vibrent pour nous et lâcher prise sur ce que mon âme retiendra. 

Choisir consciemment l'intention d'Être d'abord et avant tout dans le processus. Avant de FAIRE ou d'AVOIR. 

Alors juste un petit rappel de respirer, de profiter des petits plaisirs de la vie, de te rappeler de l'humaine en toi et de ne pas te mettre de pression si tu ne fais pas ton rituel de Pleine lune la semaine prochaine, si tu ne mets pas de photos de ta sauge qui brûle sur Insta ou si tu parles de ta belle-mère qui t'énerve. 

Profite de petits moments doux dans la simplicité, sans pression. 

 

Close

Je souhaite encore plus de clarté face à mon chemin de vie, Gaïa!